dimanche 31 janvier 2016

Opération junction city Blitzkrieg Vietnam






                                                  173rd-airborne-brigade


L'opération Junction City
22 février - 14 mai 1967


A la fin de l'année 1966, les dirigeants US décidèrent d'une offensive de grande envergure contre la zone de guerre n°3 (ou C), située au nord de Saïgon et proche de la frontière du Cambodge. Cette offensive majeure, prévue pour le début de 1967, avait pour but de chasser le Vietcong de l'ensemble de cette zone ainsi que de la région connue sous le nom de "Triangle de fer".
Le plan de "Junction City"
La zone de guerre C, visée par "Junction City" s'étendait sur 3.600 kilomètres carrés et était bordée, au nord et à l'ouest, par le Cambodge. Traversée par deux grandes rivières, la Vam Co Dong et la Saigon, et était suffisamment plate pour permettre un usage intensif d'unités mécanisées et la construction de bases de soutien ou de zones d'atterrissage.
Par une opération de très grande envergure, les Etats-Unis souhaitaient prouver aux communistes que leurs sanctuaires les plus sûrs (la zone était sous contrôle communiste depuis 20 ans) ne l'étaient plus. Par ailleurs, l'armée US nourrissait de forts espoirs de localiser et de détruire le Bureau central du Vietnam du Sud, principal QG communiste qui coordonnait l'ensemble des opérations dans tout le Sud.
Des opérations préliminaires, "Gadsen" et "Tucson", auraient pour but le déploiement de quelques effectifs US sur les limites est et ouest de la zone d'opérations.
Le 22 février 1967, la phase 1 de "Junction City" serait lancée par le déploiement d'unités US au nord de la zone de guerre, afin d'éviter tout repli communiste vers le Cambodge.
Après quoi, une seconde phase serait déclenchée, consistant au ratissement massif de la zone par les effectifs principaux qui avanceraient à partir du sud.
Plus de 25.000 soldats US furent prévus pour participer à cette complexe opération.
Phase 1
Les opérations "Gadsen" et "Tucson" se déroulèrent comme prévu sans qu'aucun accrochage sérieux n'eut lieu.
La phase 1 de "Junction City" fut déclenchée le 22 février 1967 par l'assaut spectaculaire de neuf bataillons parachutistes qui furent largués sur le front nord de la zone d'opérations. Rapidement, des bases de soutien furent établies, comme à Prek Klok, et la réaction communiste fut pratiquement inexistante jusqu'au 25 février. A cette date, deux assauts du Vietcong furent lancés contre Prek Klok.
Le 28 février, une compagnie US se heurta à une compagnie régulière nord-vietnamienne à sept kilomètres au sud de leur nouvelle base. Soutenus par l'aviation et l'artillerie, les Américains furent victorieux, déplorant 25 tués et 28 blessés, contre 167 tués du côté nord-vietnamien.
Dix jours plus tard, le Vietcong remonta à l'assaut du camp de Prek Klok. Une fois de plus, les Américains furent soutenus par l'artillerie et l'aviation et l'assaut fut repoussé. 3 Américains avaient été tués et 38 autres blessés. Le Vietcong déplora 197 morts.
Le même jour, des parachutistes US découvrirent, dans le secteur de Katum, un réseau de tunnels remplis de documents de très haute importance. Le coup porté aux communistes fut important.
Ainsi, la phase 1 de "Junction City" se termina-t-elle par un indéniable succès.

Phase 2
La phase 2 de "Junction City" fut déclenchée le 18 mars 1967. Les troupes US progressèrent le long de la route d'An Loc et parvinrent à construire, en quatre jours, un pont sur la rivière Saigon.
Les Américains, progressant vers le Cambodge, établirent des bases de soutien le long de la route joignant Lai Khe à Quan Loi ainsi que de la route 13. Ce fut justement dans ce dernier secteur que le Vietcong contre-attaqua en force.
Le 19 mars 1967 a 11h50, le capitaine Alcala, qui dirigeait un simple peloton du 5ème régiment de cavalerie, établit une base de soutien à deux kilomètres et demi au delà du village de Bau Bang, le long de la route 13.
Alcala disposait de 129 soldats, 6 chars M48, 20 transporteurs M113, de 3 mortiers autopropulsés, et de quelques camions et pièces d'artillerie. Il disposa ses forces en cercle autour des camions et des canons.
Se trouvant en plein territoire vietcong, Alcala décida d'envoyer une section et 6 transporteurs M113 à 400 mètres plus au nord afin de contrôler l'extrémité d'une piste.
La zone défendue par Alcala était bordée à l'est par la route 13 et une vieille voie ferrée, au nord et à l'ouest par la forêt, au sud par une plantation d'hévéas.
Le 19 mars à 22h50, des Vietcongs, se cachant derrière un troupeau de bétail, ouvrirent le feu à la mitrailleuse contre la base de soutien.
A 23h00, une vague de Vietcongs surgit de la plantation d'hévéas et assaillit le côté sud-est du périmètre défensif. Après la destruction de trois transporteurs M113, et malgré l'entrée en action des chars, Alcala dut resserrer son périmètre.
Dès le début de l'attaque, l'artillerie US, basée à Lai Khe, était intervenue, de même qu'un hélicoptère de combat qui mitrailla à plusieurs reprises les positions communistes... Alors que sa section nord s'était repliée sur le périmètre principal, Alcala fut informé de l'envoi de renforts à partir de bases voisines.
Trois sections US de renfort parvinrent effectivement sur place et réussirent à atteindre le périmètre défensif en chargeant à travers les lignes vietcong.
A 2h20, le Vietcong lança un nouvel assaut qui fut repoussé.
A 5h00, les communistes revinrent à l'attaque, certains d'entre eux blessés et montés sur le dos de camarades tout en continuant à tirer. L'assaut fut reçu à coups d'obus de chars et d'artillerie ainsi que par les bombes de 250 kilos ou les bombes au napalm de l'aviation.
A l'aube, l'offensive fut écrasée. le Vietcong se replia, laissant 227 morts sur le terrain.
Du côté US, les pertes s'élevaient à 3 tués et 63 blessés
Bilan
En d'autres endroits, notamment à Suoi Tre (base de soutien Gold) et à Ap Gu, des assauts d'une telle envergure furent repoussés par la seule puissance de feu.
"Junction City" se ralentit progressivement pour finalement se terminer le 14 mai.
Le Vietcong déplorait 2.800 tués contre 282 du côté US.
La zone de guerre C ayant été totalement ratissée, l'état-major US cria victoire et vit dans l'opération un tournant de la guerre.
En fait, le Bureau central du Vietnam du Sud n'avait pu être détruit et la plupart des communistes s'étaient réfugiés sans mal au Cambodge. Dès qu'un besoin d'unités sur d'autres secteurs d'opération se fit sentir, les Américains durent retirer des forces de la zone de guerre C et les forces communistes réoccupèrent sans tarder la jungle.
La mobilité et la puissance de feu US semblaient à même de porter des coups très durs mais ne semblaient pas pouvoir apporter une victoire durable...

Le terrain


Briefing US
Vous étes le capitaine Alcala
Premiére phase: vous arrivez par le sud pour nettoyer celui-ci de toute présence ennemie.
Deuxiéme phase: vous renforcez votre position et maintenez la présence US sur la zone .
Des renforts arrivent par le sud : sur un 6 au premier tour , 5 au deuxiéme etc…
Vous disposez de :
 2 sections de bérets verts classées élite ( 6 unités +chef+MMG) disposant de l'option tactique infiltration ( p65)
Une compagnie mécanisée d'infanterie US classée infanterie d'assaut vétéran ( 9 unités + commandant + MMG)
1 section de mortier de 81(3)
1 ford mutt
2 camion avec 1 canon tracté de 105.
5 M113
1 M113 médicalisé : Le véhicule sanitaire doit être à 20cm de l'unité à secourir
La présence de celui-ci permet une sauvegarde supplémentaire pour une plaquette par tour et une seule
L'unité secourue est choisi par le joueur à qui appartient le véhicule sanitaire
Renforts arrivant par le sud
1 cie d'infanterie d'assaut Us vétéran ( 9 unités + commandant + MMG)
2 M48 Patton vétéran
Vous disposez du soutien: ( contact radio sur 4+)
1 skyraider :2 mitrailleuses HMG 3d6 et 1 napalm (10 par 20cm)
1 Huey Hog: observation et attaque, , 2 mitrailleuses HMG 3d6 et 6 roquettes ( salve de deux)
1 Huey d'évacuation 2 MMG ( voir règle optionnelle)


Briefing vietnamien
Vous êtes dans le village de Bau Bang. Vous savez que les para US sont arrivés en masse au nord de votre position. Des rumeurs circulent sur l'arrivée sur la zone de l'infanterie mécanisée américaine.
Une section locale vietcong est partie chercher du renfort
Sur place vous disposez en placement caché de:
d'une compagnie vietcong ( 9 unités plus commandant) classée " reserve,conscrit et fanatique" d'une HMG ( vétéran) + 2 rpg (vétéran )
En renfort (2éme phase):
3 cpies d'infanterie (3x 9 unités plus commandant + mmg) infanterie d'assaut vétérans
1 section anti-chars AC de 8 vétérans
1 section de mortiers. vétérans
1section anti-aérienne vétérans ( 3x37mm,les tirs des AA sont toujours des tirs d'opportunité , tir à moins de 60cm , si dans les bois ou maison pas de tir).
4 camions de transport

Le terrain
Plantation :couvert léger, visibilité partielle 10cm demi-mouvement pour véhicules
Jungle : couvert léger, demi-mouvement visibilité partielle 5cm interdite aux véhicules
Herbes à éléphant : couvert léger, visibilité bloquée( même véhicule haut) demi-mouvement pour tous,
Remblai voie ferrée : couvert lourd , visibilité bloquée.

 Lors de la première phase les américains pénètrent dans le village et un M113 file sur la route en mouvement continu.


Les points rouges sont les viets en placements cachés, en bleu l'axe de progression des US. Le M113 se fait évidemment arrêter en cours de route par un tir de RPG situé dans la seconde maison au bord de la route . Le tir est raté....Le M113 continue sa route non sans avoir arrosé au passage la paillotte.

Le reste des M113 continuent à progresser dans le village mais se heurtent de nouveau à la résistance vietcong. Un M113 prend feu et ses occupants réussissent à évacuer ( peut-être quelque chose à changer dans la règle, le m113 étant un véritable piège une fois atteint par un RPG, les soldats US préféraient être à l'extérieur sur le véhicule plutôt qu'a l'intérieur....Merci Laurent pour l'info).
Le vietcong bat en retraite , démoralisé
 Les vietnamiens tentent de s'enfuir par la plantation mais se heurtent aux bérets verts. Ceux-ci (en mouvement caché) venaient de fouiller le temple et, alertés par radio, se sont positionnés afin d'intercepter la retraite de l'ennemi.


Le premier M113 pivotant sur son axe, rejoint le combat et achève le reste de la section vietcong. En vert la progression des deux sections de bérets verts en mouvement caché ( l'avantage d'avoir un maitre de jeu, c'est plus de suspense et de fun )



Sale temps pour Charlie .
Le vietcong (Laurent) décide d'abandonner le terrain et d'envoyer le reste de la compagnie qui se trouve au nord, chercher du renfort.
La compagnie a bien accompli son devoir, retardé la progression US et envoyé une estafette: ça tombe bien ,il est midi et les combattants vont se restaurer avant la deuxième phase .
Deuxième phase: les Américains installent leur camps , placent les sections de bérets verts en sonnettes ( placements cachées).
Les rectangles verts sont les m113 restants positionnés sur les points stratégiques choisis par les US.Les points verts les deux sections de bérets verts.
  L'état major vietnamien décide d'amener une compagnie d'infanterie, les mortiers et 2 mitrailleuses AA à l'est du périmètre le long du remblai de la voie ferrée.
Placés dans les herbes à éléphants, ils y seront hors de vue de l'ennemi. Un observateur se place dans le wagon abandonné et échappera pendant toute la partie au repérage des US. Ceux-ci ayant pris le wagon pour de la ...décoration (là se situe le plaisir du maitre de jeu)
La deuxième cpie viet progressera de l'ouest vers l'est en direction du m113 solitaire au nord. L'intention du commandant viet étant (entres autres) d'éliminer ce M113 afin de permettre à une mitrailleuse AA de s'installer sur le chemin.
La troisième cpie, à la lisière de la jungle et de la plantation se dirigera vers le troupeau de buffles. Dans le scénario, les viets pouvaient utiliser le troupeau de buffles afin d'y cacher 3 plaquettes et de progresser avec celui-ci (ce qui s'est passé dans la réalité...)
Les Vietnamiens pouvaient (grâce à la bonté du MDJ) progresser en rampant jusqu'a la lisière de la jungle sans se faire repérer.
Ils pouvaient également ramper sur le remblai de la voie ferrée mais avec un test au d6 (pair ou impair échec ou réussite). Cette progression cachée devant amener les communistes au plus prés des capitalistes afin de bondir tel le tigre sur le buffle ou le lapin sur la carotte.
Positions et intentions de l'ANV

Rien ne s'est passé comme prévu........ pour les Viets
La compagnie au nord n'a pas réussi à détruire le M113 et se retrouva bloquée dans la jungle ( les bérets verts opérant une retraite prudente afin de rejoindre le M113)
Celle à l'ouest s'est heurtée à la sonnette des bérets verts qui ont fait appel à l'aviation ... Le napalm s'est chaud ça brûle...Ensuite l'artillerie et les mortiers se sont joint à la partie .Une cie anéantie à peu de chose prés....Même les buffles ont fuit , préférant ne pas profiter du mauvais oeil planant sur les troupes du vietcong
Celle derriére le remblai s'est faite répéré pendant la tentative de franchissement de celui-ci. Le skyraider est venu faire son office mais s'est fait descendre par l'AA ( moment de gloire de l'armée vietnamienne). Repérée cette compagnie n'avait aucun chance d'atteindre le camp sans se faire hacher par les M113 ( qu'elle n'a pas réussi à détruire malgré les multiples tentatives).
Son armée en lambeau,n'ayant même plus la force ni l'envie d'appeller les renforts, les fiers combattants du prolétariat se retirérent du champ de bataille. Les Américains n'ayant pas eu besoin de renforts , la partie s'est terminée .
De l'avis des participants , les viets pourraient gagner ou tout au moins atteindre le camp. Il faudrait faire la deuxiéme partie du scénario de nuit , adjoindre une ou de section de vietcongs pour la reco. Et..........avoir plus de chance au dés...
A mon avis ( mais c'est plus facile quand on regarde ça de haut) il y a eu des erreurs de part et d'autres, un manque de chance du coté vietnamien, et un bon positionnement de départ des US .
L'erreur qui aurait pu étre fatale aux américains c'est le positionnement prés de l'herbe à éléphants En cas de destructions ou déplacements des M113 , rien n'empechait le vietnamien d'arriver à la base du camp. Ensuite ne pas prendre en compte le wagon abandonné et une sortie inutile d'une section US qui s'en est pris plein la figure avec les mortiers viet.
Coté vietnamien, l'oubli d'envoyer une section en reco pour tater le terrain ( et éviter les pertes énormes subies aprés la rencontre avec les bérets verts) disperser ses mortiers (avec les observateurs pour avoir un meilleur angle de vue) et les AA ( toute la plantation et le village/temple on été abandonné/oublié par les deux belligérants).Derniére chose pour le viet , entrainer ses troupes au maniement du RPG !!!
Le camp Us
Les premiers tirs de mortiers vietnamiens sur le camp
la compagnie viet se fait surprendre par les bérets verts
Le skyraider intervient....


Napalm... Les berets verts ont eu chaud aux fesses....
Les mortiers US s'acharnent
Au nord le M113 solitaire résiste à l'assaut des RPG


franchissement du remblais par l'ANV

Le skyraider venu en renfort se fait descendre par la dca .


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire