samedi 13 août 2016

La concubine



Notes :
Décors: les décors en dehors du poste sont accessoires et ne sont là que pour améliorer le visuel de la table. Le poste doit être entouré d'une zone dégagée
Fortifications:
Le PC et les 3 positions sont des bunkers bétonnés.
Les trois bunkers ne peuvent contenir qu'une unité à la fois (au début une HMG)
Tant que les murs du poste tiennent debout, les HMG dans les bunkers sont considérées à portée de commandement et bénéficient d'un +1 à leur jet de ralliement (un autre supplétif remplace immédiatement à la mitrailleuse un servant choqué ou paniqué)
 Appui de 105mm français et mortier de 81mm vietminh:
On utilise la règle de déviation de la V2.
Le joueur français est en contact permanent avec son PC, qui assure le tir de soutien de 105mm. Ce contact est déjà pris et n'a donc pas à être testé.il dispose d'un tir préréglé.
A chaque tour, le Français doit choisir si le 105mm tire un obus HE ou éclairant (gabarit 20cm)
Pas de test de munitions ni de risque d'enrayement.
Combat de nuit:
Les VM et les Français patrouille française possèdent la capacité Combat de nuit
Avec MDJ
Tant que le vietminh n'est pas en ligne de vue des Français (règle combat de nuit) ou éclairé par un obus/fusée éclairant(e), celui-ci ne doit pas poser ses figurines sur la table. La progression se fait sur plan.
La sonnette française est en placement caché et se déplace en silence. Lors d'une rencontre possible avec l'ennemi : Test de détection sur 4+. Les Français peuvent soit attaquer soit se retirer discrètement.Enlever les patrouilles si il n'y a pas de MDJ

CR
Philippe décide de prendre les bodoïs et Tintin les Français. 
 Les Français arrachent la victoire de justesse, un tour de plus et le poste de Tinh xuyen était aux mains des combattants du peuple.
Philippe a lancé des vagues d'assaut sur le poste ,au mépris des pertes ( on est commissaire politique ou pas ),et avec un manque de chance concernant les sapeurs et les volontaires de la mort pas si volontaires que ça finalement
Une belle partie avec un suspense jusqu'au bout, il s'en est fallut de peu pour que les supplétifs soient submergés.Perso ,en tant que MDJ ça m'arrange ,vais pouvoir faire la suite...
Au vue de la partie ,je tire les conclusions suivantes: ne pas oublier que les figs peuvent ramper ( on l'utilise très peu en général en WWII ), ne pas oublier d'utiliser les fusées éclairantes et motiver un peu plus les volontaires de la mort.....
Tour 1 à 4
LE VM divise ses forces afin d'attaquer de plusieurs cotés à la fois.Une des patrouilles française rentre au poste .Pendant les 4 premiers tours ,le VM tentera vainement de passer le réseau de barbelés à l'aide des sapeurs et des volontaires de la mort.
Quelques bodoïs le franchiront mais se feront refouler par les défenseurs du fort. Le commandant vietminh réussira à détruire une mitrailleuse dans un blockhaus avec un des SKZ80 mais se dit que la partie va être rude..


Depuis la découverte de l'espionne viet dans l'enceinte , tout est calme autour du poste de Tinh Xuyen,  trop calme... 

 Les patrouilles envoyées dans la soirée n'ont rien repéré ,

 Le chef de poste demande au pc artillerie d'envoyer un obus éclairant.. On ne sait jamais..


 Soudain l'alerte est donnée par le blockhaus le plus à l'Ouest du poste. Ils sont là!
Les sapeurs tentent de détruire les barbelés , le volontaire de la mort se précipite vers son destin.
Les Viets sortent de l'obscurité et attaquent de tous cotés

 A l'Ouest
 le blockhaus Est

 Mur d'enceinte au Sud



Repoussés par les tirs des HMG , matraqués par les obus de 105mm ,les bodoïs ne sont pas à la fête





5/6/7éme Tour
A l'aide d'un de ses tirs de mortier le VM dégage un passage dans les barbelés à l'Ouest. Les tirs de 105mm français refoulent et déciment les VM à l'Est mais détruisent par la même occasion une partie du réseau de barbelés. Les Viets s'engouffrent dans la brèche ,sous les tirs des supplétifs et font sauter le mur Est
 Les barbelés détruits par le mortier ,les Viets foncent vers le mur
 Les supplétifs se replient

 Une seconde brèche est ouverte dans le mur Est

 Un tir pré-réglé du canon de 105mm fait des ravages parmi les combattants du peuple.
Les Viets sont au pied de l'enceinte.
A l'Ouest, le dernier volontaire de la mort se jette contre le mur et ouvre un troisième passage dans le poste, 

une partie des bodoïs pénètre dans l'enceinte malgré les tirs d'artillerie.
 

8éme Tour
Les survivants français se réfugient dans le PC , la dernière HMG est détruite par les Viets.Ceux-ci lancent un dernier assaut sur le PC mais les supplétifs tiennent bon. 



 Fin de la partie 
; Les Français ont vaillamment résisté au dernier assaut , un tour de plus et c'était la fin..
Cela va me permettre de faire un second scénario :-)

2 commentaires: